« KREPS » (« cancer »)

Voici la recension d’une conférence de Serge Fitz, donnée en 2006 à Stuttgart.

INTRODUCTION :

  • AFFICHE CONF "KREBS".jpgSi l’on essayait de supprimer la notion de « cancer », d’oublier ce mot, de le jeter à la corbeille… Que se passerait-il ?
    • Si l’on essayait de remplacer la velléité du soin à tout prix, par celle de la compréhension de la situation de manière biologique, contextuelle, géobiologique, spirituelle… Que se passerait-il ?

 

  • Si on s’astreignait à « dénormaliser » la norme, toutes les normes biologiques… (formules sanguines…) Que se passerait-il ?
  • Et si on regardait le fonctionnement de l’organisme comme une intelligence supérieure à la notre ?

Que se passerait-il ?

On pourrait regarder ladite « prolifération » avec un regard différent et chercher la raison utilitaire d’une telle manifestation, au lieu de la regarder comme une anomalie dangereuse.

Alors le « cancer » est-il au niveau des cellules ou bien au niveau du regard que nous portons à la situation en tant que médecins ou thérapeutes ?

1- Première tentative d’explication :

Le Docteur Michel Moirot a fait une étude comparative sur des groupes de personnes vivant au même endroit et se nourrissant de la même manière. Pour cela, il choisit des communautés monastiques. Son constat : les groupes où il y avait le plus de « cancers » étaient ceux où les règles de vie en communauté sont les plus strictes ! Le docteur Moirot en a déduit que le « cancer » traduit l’autodestruction d’un sujet, somatisé dans un organe cible capable d’incarner cette destruction.

Il affirme : « Si les cancéreux pouvaient devenir fous, ils guériraient instantanément ».

2- Deuxième tentative d’explication :

Regard par le check-up psycho-bio énergétique au pendule : les paramètres concernés

  • Une baisse importante du niveau global des énergies
  • Des paramètres bio-électronique décalés de manière caractéristique
  • Un niveau de stress critique

voir Atelier

voir Check-up à distance

3- Troisième tentative d’explication :

La conscience cellulaire (Antoine Béchamp)antoine béchamp

Nous sommes en présence de trois sortes de cellules :

  • Les cellules dites « normales »
  • Les cellules stressées, dépassées par la situation ou bien blessées dans le cas d’une simple bosse
  • Les cellules dites « cancéreuses » qui arrivent en renfort pour rétablir la situation le temps nécessaire à cela. Ces cellules sont construites par les microzymas et ensuite démonté par ces mêmes micro-organismes que Pasteur avait pris pour des microbes.

Toute la dramaturgie qui se joue à leur niveau est comparable à celle que vivent des pompiers que l’on attaque. Cette incompréhension est conflictuelle et pourrait-on dire, schizophrénique. Elle naît de la lutte entre deux formes d’intelligence : celle de l’organisme cellulaire et celle du monde médical qui considère que toute sortie de la norme relève de la pathologie. Cette mentalité découle d’une forme d’éducation monolithique génératrice de ce qu’on appelle la pensée unique.

4- Quatrième tentative d’explication :

La notion de « guérison du cancer » renferme en elle un germe pathogène larvé par la focalisation sur l’effet et non la cause !

Il importe donc pour la personne de comprendre ce qui se passe.

Arcady Petrov dit qu’aujourd’hui, il faut davantage enseigner que soigner.

 

ALORS, DE QUOI MEURENT LES GENS ?

L’autopsie radiesthésique : « Alors, de quoi meurent les gens ?

Chaque cas est différent, on ne peux pas généraliser.

 

CONCLUSION :

Fluidifier la vie

  • La vie est un fleuve, laissez-le s’écouler
  • Ne construisez pas de barrages
  • La vie est inventive, faites-lui confiance
  • Ayez recours « à l’eau docteur » (voir article de Serge Fitz)

Recension adaptée : Jean-Baptiste Rousseau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s