Le film dans le film…

rencontres avec sf (photo)

RENCONTRES AVEC SERGE FITZ (2) L’ÉTERNITÉ

Lors du tournage de cette vidéo, un élément caractéristique de la démarche transmise par Serge Fitz s’est manifesté en fin d’entretien.

Un petit rappel de l’entretien :

L’intention de départ était pour nous d’éclairer ce sujet si particulier de l’éternité. Difficile et définir, difficile à partager, difficile à vivre parfois, il me paraissait très important de bénéficier du regard de Serge Fitz là-dessus ;

– Serge me répond donc sur ce que recouvre ce concept : ses inspirateurs, ses précurseurs, ce qui permet l’ouverture à cette perception et ce vécu ;

– Ce qui crée les blocages, les mots, l’espace intérieur ;

– Le rôle de la peur, peur de quoi… peur de la vie ?

– Le vécu de l’instant présent : l’instant est l’éternité ;

– Les conséquences du fait de ne pas percevoir l’éternité ;

– Mythologie et essence de la résurrection / auto-limitation du concept de mort ;

Vient la question de son vécu personnel, voire social de sa perception de l’éternité, Serge confie sa sensation d’isolement… mais en même temps UNE OUVERTURE.

Et là apparaît le cadeau, Serge précise que dans son parcours, chaque limitation se situe toujours en nous et non hors de nous. Tout en disant cela, Serge revient sur sa réponse précédente (l’isolement) et prend conscience que sa perception précédente était liée à une ouverture chez lui, qui n’était pas encore réalisée.

N’hésitez pas à partager votre regard sur ce sujet dans l’espace des commentaires.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s