Les douze travaux de Serge Fitz (2/12) : Un amour de jardin

Que ça soit en situation d’entretiens thérapeutiques, de formation ou de créativité personnelle, la ressource essentielle de Serge Fitz se trouve, sans aucun doute dans le jardin intérieur. Un espace dans lequel, selon ses propres mots, il se trouve des fruits que l’on ne trouve nulle part ailleurs, des fruits d’une substance et d’une saveur merveilleuse. Ce jardin renvoie plus largement au rapport que chacun peut entretenir avec la nature, avec sa nature. Le rapport à sa propre essence, à ses ressources intérieures et à sa créativité y deviennent évidents.

Cette communication qui n’a besoin d’aucun mot, d’aucun argument, faite d’images, de silence, de respiration, de magie et de fluidité.

Dans les moments difficiles, le jardin et la nature en générale recèlent des ressources éminemment précieuses pour se retrouver, pacifier son état psychologique ou physique. C’est ici que le monde intérieur de chacun s’épanouit, se libère et nourrit l’être profond.

D’ailleurs, quand les choses deviennent difficiles, n’est-il pas conseillé de « se mettre au vert » ?

212-les-douze-travaux-de-sf-%22un-amour-de-jardin%22

titre-212

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s